Mon bel oranger – José Mauro de Vasconcelos

Note : 3/5

Thème : Poil de Carotte brésilien en moins poisseux et plus espiègle.

.

Présentation :

Quand il sera grand, Zézé veut être “poète avec un noeud papillon…” Pour l’instant, c’est un petit brésilien de cinq ans qui découvre la vie. À la maison, c’est un vrai diablotin qui fait bêtises sur bêtises et reçoit de terribles fessées. À l’école au contraire, José est un “ange” au coeur d’or et à l’imagination débordante qui fait le bonheur de sa maîtresse tant il est doué et intelligent. Cependant, même pour un enfant gai et espiègle, la vie est parfois difficile dans une famille pauvre du Brésil. Alors, quand il est triste, Zézé se réfugie auprès de son ami, Minguinho, un petit pied d’oranges douces, à qui il confie tous ses secrets.

Mon bel oranger est un roman autobiographique dans lequel José Mauro de Vasconcelos raconte avec nostalgie et émotion son enfance brésilienne.

.

Mon avis :

Je continue ma découverte des auteurs Sud-Américains, avec ce classique de la littérature jeunesse. J’ai passé un bon moment, sans plus, contrairement à beaucoup de lecteurs. Déjà le style très enfantin m’a dérangé. Souvent pour qu’un livre me plaise, il faut que j’accroche avec l’écriture et là ça n’a pas du tout été le cas. Il faut dire que c’est un enfant de cinq ans qui parle.

Mais tout n’est pas noir dans ce roman, rassurez vous. Même si le petit Zézé en voit des vertes et des pas mures (surtout des pas mures d’ailleurs), il ne se laisse pas abattre et j’ai bien aimé l’amitié qu’il lie avec Portugâ ainsi que sa relation avec son oncle ou sa maîtresse  Il est intelligent, peut être un un peu trop pour son âge, ce qui lui amène les critiques du reste de sa famille, qui voit aussi en lui un petit diable quand il joue des tours aux voisins. Durant tout le livre, il lutte contre son côté “malin” pour briller aux yeux du reste de sa famille qui a, malgré tous ses efforts, une dent contre lui ! Le pauvre enfant est presque tout le temps critiqué et battu, à avoir de graves séquelles ! C’est ce qui m’a le plus pesé dans ce livre. Même si j’ai apprécié les passages “ensoleillés” où Zézé s’amuse comme un fou avec le Portugais à la grosse voiture ou avec le musicien de rue, il n’en reste pas moins que je trouve le reste de son quotidien est assez sombre. Ce voile un peu déprimant, surtout lié à sa relation avec sa famille, a assombri ma lecture et finalement j’en ressorts avec le moral en berne…

Ce témoignage m’a encore plus donné un coup quand j’ai compris qu’il s’agissait d’un témoignage de l’auteur sur son enfance. Cependant, comme je le disais, il y a des passages très émouvants sur l’amitié, les rêves et les imaginations de l’enfance, l’innocence et la désillusion, bref sur la vie quand on grandit.

.

La conclusion de la guenon :

Avec de beaux passages sur les joies de l’enfance et sur l’apprentissage de la vie, Mon Bel Oranger souffre tout de même d’un côté grave, violent et injuste qui me fait franchement douter quant au bien fondé de destiner ce livre à de jeunes enfants…

.

Lu pour :

 abc2013

Advertisements

11 thoughts on “Mon bel oranger – José Mauro de Vasconcelos

  1. Pingback: Challenge Jeunesse/YA – version 2 « Lectures d'une guenon

  2. Ton avis me fait douter de mon envie de le relire. :s Je me souviens de ce côté très sombre, et c’est qui m’a poussé à le garder, pour le relire avec des yeux d’adultes (je te rejoins d’ailleurs dans ton doute quant à sa classification en jeunesse), mais le style enfantin me rebute énormément. Je vais peut-être rester sur mon souvenir finalement.

  3. J’ai du lire ce livre quand j’avais environ 10 ans, et il m’avait énormément marquée, mais beaucoup plu. J’ai essayé de le relire il y a un an environ, sans y réussir…Le style d’écriture ne me plaisait plus du tout !

  4. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #5 | Muti et ses livres

  5. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #6 | Muti et ses livres

  6. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #7 | Muti et ses livres

  7. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #8 | Muti et ses livres

  8. Pingback: [Chalenge Jeunesse / Young adult] Bilan #9 | Muti et ses livres

  9. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #10 | Muti et ses livres

  10. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult] Bilan #11 | Muti et ses livres

  11. Pingback: [Challenge jeunesse/young adult #2] Bilan #12 | Muti et ses livres

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s