Le premier sang (La première Loi #1) – Joe Abercrombie

Note : 3.5/5

Genre : Fantastique sanguinaire…

Présentation :

 Jadis synonyme de liberté et de progrès, l’Union n’est plus que l’ombre d’elle-même, minée par la corruption, les complots de toute sorte et l’incompétence notoire de ses dirigeants. Ces derniers n’ont aucune conscience des dangers qui les guettent : au nord, les clans barbares se rassemblent sous une bannière unique; du sud, où les forces du Gorkhul étaient jusque-là tenues en respect par l’armée régulière, proviennent de bien curieuses rumeurs. Bayaz, le Premier des Mages, sort de sa retraite millénaire pour sauver ce qui peut encore l’être. Son plan inclut un barbare philosophe, un jeune officier écervelé, un navigateur volubile, une intrépide chasseresse, un apprenti dépressif et surtout une grosse, grosse colère…

.

Mon avis :

Presque 700 pages, ce fut fastidieux, les amis ! Je suis soulagée d’être arrivée au bout même si l’histoire était intéressante. J’ai eu la mauvaise idée de participer à un challenge où un autre participant piochait un livre dans ma PAL pour me désigner ma prochaine lecture et ce livre fut désigné. Je dis mauvaise idée car mon challenge ABC 2013 touche bientôt à son terme et j’ai plein d’autres challenges en cours et aucun ne contenait ce livre.

Sans raison vraiment valable, j’ai en plus trainé les pieds dans cette lecture pour laquelle je croyais ne jamais voir le bout. Un pavé pareil, c’est long quand même. La faute au résumé je dirais. Je n’essaye pas de trouver une excuse à mon manque de motivation mais il faut dire que ce résumé… nous dévoile les dernières 50 pages du romans qu’on attend en fait dès le début ! On attend que le grand mage Bayaz réunisse tous ces personnages hétéroclites pour commencer sa quête. On croit que le livre parlera de cette quête mystérieuse mais en fait la rencontre de tous les personnages ne fait qu’à la toute fin… où ils partent pour une quête (presque) toujours aussi mystérieuse, qui aura lieu dans le tome 2 ! Arg ! Conséquence : on a l’impression que tout ce tome n’est qu’un avant-gout, une préparation à l’Aventure, la grande ! Bref j’ai eu du mal à rentrer dans l’histoire mais par contre une fois que je me suis fait une raison (après 400 pages environ ^^), j’ai sombré dans l’univers sans problème et je m’y suis beaucoup plu. Dans ce tome, l’auteur plante le décors, montre les enjeux et nous présente ses héros.

Je reconnais qu’il s’agit d’un bon roman fantasy adulte, même si de bonnes conditions de lecture n’étaient pas au rendez-vous. J’ai bien aimé les personnages et le monde décrit. Tout est presque aussi fouillé et aussi sombre que le Trône de Fer, mais peut être avec une touche d’humour en plus, pour notre plus grand plaisir. C’est grinçant et noir, c’est l’humour anglais, quoi.

Le monde est complexe, digne d’un roman d’heroic fantasy qui se respecte avec des royaumes en guerre, des montres sanguinaires, des montagnes froides dans le nord et dans déserts suffocants dans le sud. Sans oublier toute la clique de personnage qu’on s’attend à rencontrer : le barbare du Nord (un géant au grand cœur cependant), le vieux mage mystérieux mais qui ne manque pas d’humour, un capitaine de l’armée, beau gosse mais prétentieux et sans cervelle. Et bien d’autres.

Les personnages sont truffés de défauts, c’est presque caricatural mais c’est ce qui la force du roman. Finalement je me suis attaché à cette bande de bras cassés qu’on suit séparément tout au long du roman et dont les destins se rejoignent à la fin.

J’ai aussi beaucoup aimé le côté « mythologique » du roman. On nous parle de Bayaz, le Premier Mage, qui est reclus du Monde depuis des temps immémoriaux, la création de L’Union en fait. Depuis le temps il est surement mort. Mais non, voyons, il est toujours vivant et revient sur le devant de la scène. On découvre dans le dernier tiers du roman, son passé et pourquoi il a quitté la scène, comment il a affronté le grand méchant d’avant la création de l’Union. Un passage dans la tour Maléfique de ce grand méchant est d’ailleurs le clou de ce premier tome selon moi.

 .

Le conclusion de la guenon

Une bonne épopée fantasy, plutôt pour les garçons je dirais car beaucoup de bagarres et de sang  avec des brutes sanguinaires (c’est que je suis un fille sensible, moi ^^ Et puis même pas une amourette –enfin pas vraiment 😉 – même pas une histoire de cul ! Roh, franchement je suis déçue, surtout qu’on est passé tout près… ^^) même si je déplore l’impression que ce premier tome n’est qu’introductif à une plus grande aventure, qui viendra dans les tomes suivants.

.

Lu pour :

Fin de série

.

Vous aimerez peut être aussi :

  • Le trône de Fer – G. R. R. Martin
  • L’assassin royal – Robin Hobb
  •  Les Chroniques de Krondor – Raymond E. Feist.
Advertisements

4 thoughts on “Le premier sang (La première Loi #1) – Joe Abercrombie

  1. J’ai emprunté plusieurs fois ce titre sans réussir à le commencer. “Je suis soulagée d’être arrivée au bout” ne me donne pas forcément envie d’essayer à nouveau ma foi.
    Ahah, si la quête ne commence que dans le tome 2, il va falloir que tu continues alors ? 😀

    • haha Je te comprends et je te forcerai pas à le lire. A posteriori, il est bien mais trop lent à démarrer. Pour le tome 2, si un jour je le lis, ça ne sera en tout cas pas tout de suite

  2. Pingback: Premier sang, de Joe Abercrombie | Lorhkan et les mauvais genres

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s