Top Ten Tuesday #60

Comme chaque semaine, le mardi je suis fidèle au rendez-vous Top Ten Tuesday (abrégé TTT) où il s’agit de lister 10 livres sur un thème donné. TTT a été mis en place par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

Cette semaine, nous listons les titres de livres les plus drôles ou imaginatifs. Donc pas forcément des livres qu’on a ou qu’on aimerait avoir. C’est une première difficulté.  Je suis sure qu’il existe des centaines, que dis-je des milliers de titres hilarants ou complètement originaux mais je n’ai malheureusement pas la connaissance infuse… donc je me contenterai de lister ceux dont je me souviens (c’est-à-dire ceux dans ma bibliothèque, dans ma PAL ou dans ma Wishlist, herm…).

    

    

Salut, et merci pour le poisson ! – Douglas Adams. J’ai lu le premier tome de cette série parodie-science-fiction : Le Guide du Voyageur Galactique (aussi nommé H2G2, voir le titre VO pour comprendre). Je suis sortie de cette lecture avec le sentiment que le livre était à l’image du titre : décalé et à mourir de rire. Le tome 3 ou 4, je ne sais plus remporte la palme d’or du titre « n’importe quoi » (voir au début de ce paragraphe) mais ils sont tous géniaux. J’ai également hurlé de rire en lisant le titre de l’intégrale de la saga : L’intégrale de la trilogie en cinq volumes. Hahaha

Tous les titres de la saga Stéphanie Plum – Janet Evanovich. Pour une fois je tire mon chapeau au traducteur qui a habilement adapté les titres aux expressions de la langue française. Le tout en collant à l’histoire, bravo ! Voici quelques titres pour vous donner une idée : La Prime, Deux fois n’est pas coutume, A la une, a la deux, à la mort, Quatre ou double, etc.

Les yeux jaunes de crocodiles – Katherine Pancol. Je ne vous cite pas les 2 tomes suivants, mais ils sont tous aussi étranges. Honnêtement, je crois que j’ai rarement vu un titre aussi bizarre, surtout pour le type d’histoire que ça raconte. Ça se passerait dans la pampa, ou dans un petit village d’Amazonie, encore je comprendrais mais là… Toujours aussi dubitative sur ce titre, j’attends de lire le livre pour voir s’il va prendre plus de sens…

Le cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates – Mary Ann Shaffer. On dit que pour vendre un livre, il faut que le titre soit court et percutant. Mais il y a des exceptions qui confirment la règles comme toujours. Ce livre en est un exemple. Le titre est d’une longueur digne de Proust et les éplucheurs de patates ne sont certainement pas synonyme de folie et d’aventure. C’est justement cette originalité de faire tout ce qu’il ne faut pas qui a capté l’attention des lecteurs, étonnés, moi comprise.

Absolument dé-bor-dée !– Zoé Shepard. Le titre annonce la couleur : on sent que ça va casser sur les caricatures du monde du travail ! Une belle ironie dans le titre, qui malheureusement ne sonne pas si ironique que  ça chez certaines personnes (oui, toi aussi tu l’as un jour croisé l’incompétent débordé, inutile de le nier).

 Ramsès au pays des points virgules – Pierre Thiry. Un titre toujours aussi énigmatique pour moi depuis la première fois que je l’ai vu. Ça me donne envie de découvrir le roman.

Tous les Amélie Nothomb. Pour ceux qui ont déjà lu un roman/autobiographie de cette auteure, qu’on se le dise : c’est quand même bien barré ! Presque autant que les titres. Je me souviens avoir lu Acide Sulfurique (un titre qui semblait bien ordinaire parmi les autres de l’auteur comme Hygiène de l’assassin, Métaphysique des tubes ou encore Biographie de la faim) et attendre la dernière page (sans exagérer) pour comprendre ENFIN le titre !

 Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (Millenium #1) – Stieg Larsson. Les autres titres de la saga se défendent bien aussi niveau créativité. Je me souviens avoir parlé plusieurs fois de cette série à des gens et la qualifier de « policier au titre chelou » quand ils ne voyaient pas de quoi je parlais. Juste après, ils remettaient le roman tout de suite ^^

Oh, Boy ! – Marie Aude Murail. Un titre qui ne cesse d’attirer mon attention. Très original, on se demande ce qu’il cache.

Mort aux cons – Carl Aderhold. Un roman que je n’ai jamais lu et que je ne prévois pas de lire mais j’étais tombé dessus en passant à la Fnac et le titre m’avait fait sourire.

Advertisements

8 thoughts on “Top Ten Tuesday #60

  1. Ah je n’ai pas pensé à Ramsès au pays des points virgules, alors que je l’ai lu ! Il a tout à fait sa place ici 🙂
    Lol pour les titres de Millenium, c’est vrai que ta définition les représente bien 🙂

    • Ah, tu l’as lu ? Je me demandais ce que tu en avais pensé, histoire de voir si c’est vraiment un livre qui me plairait.
      Lol, merci pour Millenium, mais le pire c’est que c’est la stricte vérité. Essaye un jour, tu verras par toi même 😄

  2. Ah les titres de la saga d’Adams sont bien trouvés 🙂 J’aurai aussi noté le titre de Shaffer & Barrows.
    C’est vrai que le titre de Larsson est bon (même si je n’ai pas lu le livre).

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s