Fables choisies – Jean de La Fontaine

Note : 4/5

Genre : “Eh, bonjour Monsieur du Corbeau ! Que vous êtes joli et que vous me semblez beau !…”

Présentation :

Les fables de La Fontaine n’ont cessé d’enchanter.
C’est que le poète a eu l’ambition de rassembler dans une même émotion et une même réflexion les petits et les grands. ces histoires, où les animaux conversent en toute liberté avec les hommes et les dieux, empruntées à un fonds immémorial, il les a revivifiées par les couleurs et les rythmes de ses vers, unifiées par le charme de sa voix de conteur. cette voix, qui nous devient vite familière et fraternelle si nous écoutons avec attention son incomparable musique, laissons-la résonner en nous : elle est porteuse d’une sagesse, faite de lucidité courageuse et tranquille, qui dépasse infiniment les quelques préceptes sentencieux qui ponctuent, comme il se doit, ces petits contes, elle nous propose un art de vivre qui n’a rien perdu de sa force au fil des temps.

Mon avis :

Une classique que je n’avais jamais pris la peine de lire en entier. A part les 4-5 fables que j’ai eu à étudier et réciter en primaire et au collège, je n’avais jamais lu Jean de La Fontaine.

J’ai pris plaisir à me replonger dans l’écriture de ce grand écrivain de son époque et cela ma rappelé mes jeunes années. J’avais l’impression de retomber en enfance, même s’il est évident que ces fables s’adressent à tous les ages de la vie. Ah, nostalgie quand tu nous tient…

Une très belle plume. Et quel vocabulaire et tournure de phrases ! On se délecte de ce français révolu. C’est là qu’on comprend que notre langue était très riche et que nous avons malheureusement perdu beaucoup depuis des années voir des siècles. Je crois que c’est la première fois que je réalise pourquoi les étranger nous regardent avec les yeux qui brillent quand on parle de la langue de Molière (ou de La Fontaine pour le coup !).

Je suis, pour ma part, bien plus sensible à ce genre d’écrit qu’à de nombreux poèmes. J’ai d’ailleurs aimé la musicalité de ces fables, j’avais l’impression de lire un berceuse. Une berceuse à la morale bien dure parfois, mais jamais mal avisée.

La conclusion de la guenon :

Bref, j’ai pris grand plaisir à me plonger dans ce classique de la langue française ainsi que de réciter à nouveaux les fables que j’avais apprises il y a plus de 10 ans maintenant que je n’avais pas oublié ! Que voulez-vous, il y a des choses qui ne s’oublient pas !

Le petit plus :

Un petit sondage pour ce grand classique. Je suis sure que vous avez tous du apprendre au moins une fable de La Fontaine dans votre vie. Allez, dites moi desquelles il s’agissait et si vous vous en souvenez toujours. Pour ma part j’ai eu Le Corbeau et le Renard, La Cigale et la Fourmi, Le Lion et le Rat, Le lièvre et la tortue et Le loup et l’agneau. Je me souviens encore par coeur des deux premiers. j’ai quelques trous de mémoire pour le lion et le rat et pour les deux autres (ceux que j’ai eu à apprendre le plus récemment étrangement), j’ai plus de trous que de vers ^^

Advertisements

4 thoughts on “Fables choisies – Jean de La Fontaine

  1. Aaah, que de souvenirs avec ces fables… Tout comme toi, j’ai dû apprendre (en primaire ?) Le Corbeau et le Renard, ainsi que La Cigale et la Fourmi 🙂 Et j’ai dû en étudier certaines pour mon bac de français…

    • Ooh, je n’en ai pas eu pour le bac de français, quel dommage, j’aurais adoré. Par contre je me souviens en avoir eu une à préparation de Brevet (enfin un gros DS en 3ème en tout cas)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s